Urgences : comment sortir de la crise ?

FRANCE 2

Le ras-le-bol des soignants est à son paroxysme. Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a reçu une délégation de soignants vendredi 14 juin. En duplex depuis le ministère, la journaliste Frédérique Prabonnaud fait le point sur la situation. 

Le ministère de la Santé tente de trouver des solutions face à la crise qui sévit dans les différents services d'urgence depuis plusieurs mois. La ministre de la Santé Agnès Buzyn a reçu vendredi 14 juin une délégation de soignants. Elle "a précisé et chiffré les mesures qu'elle avait annoncées la semaine dernière. La prime de risque sera de 118 € brut par mois, soit 100 € net. Elle sera versée au personnel soignant (sauf les médecins), qui touchera la prime à partir du 1er juillet prochain", explique la journaliste de France 2 Frédérique Prabonnaud, en direct depuis le ministère de la Santé.

Le ministère de la Santé débloque des fonds

Une enveloppe de 15 millions d'euros sera dédiée aux services d'urgences en difficulté, afin qu'ils puissent recruter cet été du personnel. "L'objectif est de limiter les fermetures de lits", précise Frédérique Prabonnaud. Les professionnels pourront également faire plus d'heures supplémentaires, le plafond étant relevé à 20 heures par mois. Les conclusions de la mission nationale annoncée la semaine dernière seront rendues cet automne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne