L'invité : François Braun, président de Samu-Urgences de France

France 3

Pour évoquer la grève qui se poursuit dans les services d'urgence en France, François Braun, président de Samu-Urgences de France, est l'invité du Soir 3 lundi 29 juillet.

Pourquoi y a-t-il encore 211 services d'urgence en grève en France ? Le malaise est-il encore plus profond qu'on le croit ? "Nos services d'urgence ne vont pas bien. Il y a eu quelques médicaments qui font un peu tomber la fièvre. C'est ce qui a été fait par les 70 millions du gouvernement. Malheureusement, le malaise est beaucoup plus profond. Les services d'urgence, et d'une façon générale l'ensemble de la prise en charge des urgences, dysfonctionne", souligne le docteur François Braun, président de Samu-Urgences de France et invité du Soir 3 lundi 29 juillet.

"Les urgences ne sont pas valorisées"

"Il faut absolument un traitement de choc, sinon la maladie sera toujours là et il y aura des rechutes. (...) Le problème est multiple. Il y a un dysfonctionnement de l'hôpital public, qui est devenu un hôpital-entreprise qui privilégie trop souvent les activités programmées à ces activités d'urgence. La tarification à l'activité pose également des problèmes multiples au fonctionnement de l'hôpital. Les urgences ne sont pas valorisées, alors que c'est une mission noble du service public", dénonce François Braun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne