Hôpital : une nouvelle journée de mobilisation

FRANCE 3

Les personnels hospitaliers ont relancé vendredi 14 février la contestation pour demander plus de moyens au gouvernement. 

Paris, Lille (Nord), Périgueux (Dordogne), Saint-Denis de La Réunion... Des centaines de cortèges se sont formés partout en France. Onze mois après le début du mouvement lancé par les urgentistes, l'ensemble des blouses blanches est de retour dans la rue. Saint-Valentin oblige, c'est d'abord d'amour dont il est question dans les rues de Paris.

800 médecins-chefs ont démissionné de leurs fonctions administratives

Le plan d'urgence du gouvernement annoncé en novembre 2019 n'a pas suffi à calmer les personnels hospitaliers, prêts à tout pour se faire entendre. "C'est la première fois qu'une ministre de la Santé ne reçoit pas les organisations et qu'il n'y a pas de négociation", déplore le docteur Christophe Prudhomme, porte-parole CGT, association des médecins urgentistes. Depuis deux semaines, pas moins de 800 médecins-chefs ont démissionné de leurs fonctions administratives pour se consacrer exclusivement à leurs patients.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne