Hôpital : que propose le gouvernement aux personnels des urgences ?

FRANCE 3

En duplex depuis le ministère de la Santé à Paris, Jean-Christophe Batteria fait le point sur les mesures d'Agnès Buzyn pour répondre à la grogne des urgences.

Face à la vague de mécontentement des personnels des urgences et la gronde qui remonte de toute la France un peu plus chaque jour, le gouvernement va tenter de fournir une réponse à même de satisfaire les grévistes. "Agnès Buzyn va recevoir une délégation de manifestants à 14 heures, juste au moment où le Sénat doit voter le projet de loi santé", explique Jean-Christophe Batteria en duplex devant le ministère de la Santé à Paris.  

Il manque 10 000 soignants 

Une loi qui pour la ministre doit "pouvoir régler les problèmes sur le court terme et sur le long terme". "Sur le court terme, elle souhaite que les agences régionales de santé débloquent des crédits au cas par cas, notamment pour embaucher du personnel. D'après les syndicats, il manque 10 000 soignants", indique le journaliste. Pour le long terme, "la ministre souhaite réformer la médecine de ville". Selon elle c'est le manque de médecins de ville qui surcharge les urgences.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne