Hôpital : alerte rouge aux urgences

France 3

Le mouvement de grève dans les services d'urgences, entamé il y a trois mois, ne faiblit pas. 80 hôpitaux sont touchés. Les salaires et les conditions de travail sont au cœur des revendications.

Des patients sur des brancards au milieu des couloirs. Une journée ordinaire aux urgences d'Avignon (Vaucluse). Les soignants à bout affichent leur colère sur leur tee-shirt. "Ça fait des années qu'on fait avec parce qu'on est soignant. C’est notre sacerdoce. Mais à force de râler, il faut faire quelque chose", témoigne Annelice Guillot, infirmière. Le directeur du centre hospitalier affirme que les locaux vont être agrandis. Des réponses qui ne satisfont pas les urgentistes.

Buzyn au congrès des urgentistes ?

En France, au moins 80 services d'urgences sont en grève mercredi 5 juin selon les syndicats. Le mouvement, qui a commencé en mars, a franchi une étape critique à l'hôpital Lariboisière à paris lundi soir. Dix infirmiers et aides-soignants des urgences se sont mis en arrêt maladie. En face, le gouvernement se dit solidaire, mais dénonce la méthode. La ministre de la Santé rappelle que 460 nouveaux urgentistes arriveront dans les hôpitaux d'ici 18 mois. Elle pourrait se rendre au congrès des urgentistes jeudi à Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne