Grève aux urgences : quelles sont les solutions mises en place par le ministère de la Santé ?

FRANCE 3

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, présente lundi 9 septembre un plan d'action pour les urgences, plongées dans la crise depuis le mois de mars. 249 services d'urgences sont en grève.

Le plan d'action pour répondre à la crise traversée par les services d'urgence est présenté lundi 9 septembre par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. "Ce plan d'action sera présenté ici (au ministère de la Santé) à 15 heures aux dirigeants hospitaliers ainsi qu'au collectif Inter-Urgences qui est à l'origine du mouvement de colère", détaille l'envoyé spécial Jean-Christophe Batteria. Différentes réformes vont être proposées afin de désengorger des services souvent surpeuplés. "C'est une enveloppe de 600 millions d'euros qui est évoquée, avec aussi des réformes structurelles : l'augmentation du nombre de lits et une réforme financière afin que les structures hospitalières ne soient pas incitées à admettre le plus de monde possible aux urgences", ajoute le journaliste.

Création d'un numéro unique

"Il y aura enfin la création d'un numéro unique pour faciliter le travail des médecins régulateurs. Toutes ces annonces sont très attendues par un collectif en colère qui n'a pas été satisfait par la prime de 100 € (...) ou par la vidéosurveillance dans les Ehpad (...) ce collectif est en attente de mesures pour désengorger des services d'urgences dont le nombre d'admissions a doublé en France en vingt ans", conclut Jean-Christophe Batteria.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne