Grève aux urgences : le gouvernement fait des annonces pour désamorcer la crise

France 2

La moitié des services d'urgence sont en grève, mardi 3 septembre. Le gouvernement dévoile de nouvelles mesures pour apaiser la situation, mais les grévistes sont déterminés.

Réduire au maximum le passage des personnes âgées aux urgences et généraliser l'admission directe, étendre la vidéo-assistance entre les Ehpad et le Samu : ce sont les premières mesures annoncées par Agnès Buzyn. La ministre de la Santé, en visite à l'hôpital de Poitiers (Vienne) lundi 2 septembre, veut améliorer la situation aux services des urgences. "Je ne nie pas les pressions qui reposent sur les personnels", a indiqué Agnès Buzyn.

S'appuyer sur les médecins libéraux

Depuis bientôt six mois, un mouvement de grève inédit c'est étendu à près de la moitié des services d'urgence du secteur public, rejoint depuis lundi par plusieurs organisations de médecins. Toujours pour soulager les services d'urgence, Agnès Buzyn veut s'appuyer sur les médecins libéraux. Les Samu seront autorisés à envoyer une ambulance vers un cabinet de ville ou une maison de santé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne