Crise aux urgences : le CHU de Lille chante son ras-le-bol

FRANCE 2

Les soignants du CHU de Lille (Nord) ont dénoncé leur malaise en chanson. En quelques jours, le clip a été vu et relayé par des milliers d'internautes.

Des paroles grinçantes qui décrivent la vie du personnel d'urgence. Mathieu Guého travaille depuis trois ans au CHU de Lille (Nord). Avec ses collègues, ils ont décidé de chanter en ch'ti pour alerter les pouvoirs publics. Leur clip a été déjà vu par plus de 100 000 personnes. Cinq mois après le début de la grève des services hospitaliers, la mobilisation continue. Malgré l'augmentation de 100 € par mois accordée par Agnès Buzyn, les soignants réclament davantage de moyens financiers et humains.

"Parfois ça a été catastrophique"

"Ce n'est pas le fait de nous donner 100 € en plus qui va nous améliorer la prise en charge de nos patients. Clairement, je pourrais m'occuper d'un enfant d'une personne pendant une demi-heure, mais derrière, les gens qui attentent, ce n'est pas possible. (...) Parfois ça a été catastrophique", illustre Johanna Goudey, infirmière. En vingt ans, la fréquentation des urgences a doublé, mais le nombre de lits ne cesse de diminuer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne