Grève aérienne : les retards s'accumulent

FRANCE 3

Une grève de deux jours des contrôleurs aériens perturbe le trafic. Quatre vols sur 10 sont annulés et les retards s'accumulent partout dans l'Hexagone.

Mercredi 8 avril, les aiguilleurs du ciel protestent contre le passage de 57 à 59 ans pour l'âge limite de départ à la retraite dans leur profession. Initialement prévue fin mars, la grève avait été reportée suite au crash de l'A320 de la Germanwings.

"A Paris, pas d'annulation à chaud"

La direction générale de l'aviation avait ainsi pu largement anticiper ce mouvement de grève. Elle avait notamment demandé aux compagnies aériennes de réduire leur plan de vol de 40% afin d'éviter la pagaille dans les aéroports et de prévenir les passagers à l'avance. "Ici, à Paris, pas d'annulation à chaud, pas d'annulation surprise comme on dit", rapporte la journaliste de France 3, Camille Boudin, en direct de l'aéroport d'Orly. En revanche, dans le sud de la France la situation est différente. À Toulouse, on dépasse déjà les 50% d'annulation de vols. Pire encore, à Montpellier, on tourne autour de 80% de vols annulés. Quant aux vols maintenus, même constat partout en France : les retards s'accumulent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne