Gouvernement Valls II : le Medef salue "une bonne décision"

(Pierre Gattaz au mois de juin 2014 à Paris. © Maxppp)

Le président du Medef, Pierre Gattaz, voit dans le remaniement orchestré mardi par François Hollande et Manuel Valls "une bonne décision" qui va dans la logique de la politique du gouvernement.

Au lendemain du remaniement gouvernemental, Manuel Valls fera son premier déplacement à l'université d'été du Medef. Le Premier ministre prononcera un discours en début d'après-midi ce mercredi, à Jouy-en-Josas, sur le campus d'HEC, là où la principale organisation patronale réunit chaque année ses adhérents.

Du côté du Medef, on a bien sûr observé avec attention les débats sur la politique économique au sein du gouvernement. Selon Pierre Gattaz, le remaniement “est une bonne décision ”. “On a une politique de l'offre, en faveur de la compétitivité des entreprises, qui est assumée. Et on avait un ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, qui disait que ce n'était pas ça qu'il fallait faire. Ça n'allait pas ! ”, lance le président du Medef.

Gattaz tacle Montebourg

Il faut , dit-il, une équipe gouvernementale qui partage les même valeurs. On a besoin de gens qui ne voient pas les patrons comme les ennemis de classe ou des exploiteurs. ” Pierre Gattaz réfute les propositions d'Arnaud Montebourg qui demandait une inflexion vers une politique de la demande en faveur de la consommation avec un coup de pouce plus fort pour le pouvoir d'achat des ménages. “Ça ne marcherait pas, assure-t-il encore, c'est un point de vue franchouillard.

A LIRE AUSSI ►►► Emmanuel Macron : un ex-banquier d'affaires à Bercy

A l'inverse, le président du Medef félicite Manuel Valls et François Hollande : “Sur le pacte de responsabilité, les allègements de charges pour les entreprises, je dis bravo ”. Pierre Gattaz promet de jouer le jeu pour que des emplois soient créés en contrepartie. Mais il demande du temps : “Les Allemands ont mis plusieurs années à se redresser ”.

Vous êtes à nouveau en ligne