GDF Suez accusé de gonfler ses factures

(Radio France © France Info)

Associations de consommateurs et médiateur de l'énergie font le même constat : les réclamations concernant des factures de gaz douteuses ne cessent de croître. Dans Le Parisien, des usagers témoignent de factures gonflées...

Le quotidien décrit deux techniques utilisées par le groupe pour "travailler" avec l'argent de ses clients. La première consiste à surestimer la consommation puis après relevé du compteur, ajuster la facture et rembourser le trop perçu... plusieurs mois après. Autre technique : appliquer les hausses de tarifs à l'année en cours alors qu'elles ne doivent porter que sur les factures qui suivent les augmentations... Encore un moyen d'emporter un bonus discret que le consommateur mettra des mois à récupérer s'il le conteste.

Dans les colonnes du Parisien, les témoignages de consommateurs soulignent une indignation confortée par les données des associations : les plaintes s'accumulent. 3.600 plaintes en 2010, selon le médiateur de l'énergie. En temps de crise les usagers épluchent leurs factures, et nombreux sont ceux qui ne tolèrent plus de "faire l'avance" et de savoir que GDF Suez travaille avec leur argent.

Problème, pour faire réévaluer sa consommation ou se faire rembourser le trop perçu il faut souvent batailler par téléphone avec un service clients... au numéro surtaxé ! Réponse de GDF Suez au quotidien : "90% des réclamations sont résolues au premier coup de fil" . Pour les cas compliqués, un numéro Crystal non surtaxé a même été mis en place.

Caroline Caldier, avec agences

Vous êtes à nouveau en ligne