VIDEO. Comment éviter les arnaques sur les marchés de vos vacances ?

MATHIEU BOISSEAU - BENOIT JOURDAN / FRANCE 2

La répression des fraudes multiplie les contrôles pour vérifier les appellations des produits sur les étals.

En cette période de vacances, comment être sûr de l'origine des produits vendus sur les marchés estivaux ? Certains commerçant n'hésitent pas à tromper leurs clients avec des appellations abusives, en ajoutant par exemple l'expression "de pays" à des produits importés parfois de l'étranger. Pour contrer ces arnaques, les inspecteurs de la répression des fraudes multiplient les contrôles sur les marchés. France 2 a suivi ces inspecteurs sur le marché de Martigues (Bouches-du-Rhône).

Poissons, olives, melons et nectarines, de nombreux produits sont susceptibles de faire l'objet d'une tromperie. Cela se passe souvent dans la manière dont les commerçants mettent en avant leurs produits. "C'est du théâtre. Le type est habillé en provençal, il a l'accent, il sourit, les gens sont convaincus par l'ambiance", explique au Parisien Christian Pinatel, de l'Association française interprofessionnelle de l'olive (Afidol).

Tromperie sur les appellations

Les commerçants risquent une amende s'ils sont épinglés par l'un des 3 000 inspecteurs de la répression des fraudes. Parfois, ce sont les appellations elles-mêmes qui trompent les clients. Exemple avec le savon de Marseille, qui est victime de fréquentes impostures. Un vrai savon de Marseille n'a pas de parfum et possède seulement deux couleurs (vert avec l'huile d'olive et jaune avec l'huile de palme).

Vous êtes à nouveau en ligne