Répression des fraudes : une réforme en vue

France 2

Le gouvernement souhaite réorganiser le fonctionnement de la répression des fraudes, un service essentiel dans la protection des consommateurs.

Les agents de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) veillent au respect des règles d'hygiène dans les restaurants ou testent la sécurité des jouets avant leur mise sur le marché. D'après Le Parisien de ce jeudi 15 octobre, le gouvernement réfléchirait à une réforme pour relancer cette administration qui tournerait au ralenti. Dans un tiers des départements, la DGCCRF ne compte plus que sept enquêteurs.

Inquiétude des syndicats

Parmi les pistes envisagées, la création de services regroupés plus grands, pour couvrir plus de territoires. La Direction pourrait donc fermer ses bureaux dans les zones rurales et réaffecter le personnel au niveau interdépartemental. Mais certains syndicats s'inquiètent des distances trop longues à parcourir pour effectuer des contrôles. Pour l'instant, aucune date n'a été fixée sur cette réorganisation. Deux inspecteurs généraux de Bercy et du ministère de l'Intérieur seront nommés dans les prochains jours pour plancher sur la réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne