VIDEO. "Panama Papers" : mis en cause, le Premier ministre islandais quitte la pièce en pleine interview

SVT / THE GUARDIAN

Sigmundur David Gunnlaugsson a été cité dans cette affaire pour avoir créé des compagnies offshore. Interrogé par SVT et Reykjavik Media dans une interview diffusée dimanche, soir, il a cessé de répondre aux questions et a quitté la pièce.

La diffusion de cette interview a été suivie, dimanche 3 avril au soir, par des milliers d'Islandais, et elle a tourné court. L'entretien a été filmé le 11 mars. Très mal à l'aise devant la caméra pour expliquer l'ouverture d'une société écran avec son épouse aux îles Vierges britanniques, le Premier ministre islandais a préféré quitter la pièce. Il fait partie des personnalités politiques citées dans l'affaire des "Panama Papers".

>> Suivez notre direct sur l'affaire "Panama Papers"  

"C'est tout à fait inapproprié !"

"Qu'est-ce que vous essayez de faire ici ? Ceci est tout à fait inapproprié !" a lancé Sigmundur David Gunnlaugsson lors d'un entretien avec la télévision suédoise (SVT) et à Reykjavik Media, des partenaires de l’ICIJ. Très hésitant et visiblement sur les nerfs, il a ajouté : "Ma femme a vendu une partie de l'entreprise familiale. Moi, je ne sais pas comment ces choses fonctionnent. Tout ceci a bien était déclaré au fisc depuis le début." Il s'est  levé et a interrompu l'interview en quittant la pièce.

 

Vous êtes à nouveau en ligne