Royaume-Uni : le départ de David Cameron pourrait être dangereux

France 2

En direct de Londres (Royaume-Uni), Alban Mikoczy revient sur la situation de David Cameron au lendemain de ses aveux.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, s'est confessé hier, jeudi 7 avril, à la télévision. Il a avoué avoir bénéficié d'un fonds offshore créé par son père aux Bahamas. Au lendemain de ces aveux, la situation est "extrêmement fragile" pour David Cameron.  

Un argument en sa faveur

"C'est vrai que ce qu'il a fait est déplaisant aux yeux des Anglais. Ce n'est pas tellement d'avoir caché de l'argent à l'étranger. Ça, ce n'est pas bien. Mais surtout ce qui n'est pas bien dans un pays anglo-saxon, c'est qu'un responsable politique ait pu mentir ouvertement à la télévision. Il l'a fait et c'est ce qu'on lui reproche aujourd'hui", explique Alban Mikoczy, le journaliste de France 2. Et d'ajouter : "Il y a tout de fois un argument qui plaide en sa faveur. David Cameron a lancé le Royaume-Uni dans cette consultation sur son avenir avec ou sans l'Europe au mois de juin. Et même l'opposition en convient, un départ de David Cameron maintenant rendrait cette consultation particulièrement dangereuse".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne