"Panama papers" : le premier ministre islandais a démissionné

FRANCE 2

Face à une forte contestation populaire, Sigmundur David Gunnlaugsson a démissionné de son poste de premier ministre, mardi 5 avril.

Sigmundur David Gunnlaugsson est le premier à être emporté par le scandale "Panama papers". Le Premier ministre islandais a été obligé de démissionner, mardi 5 avril. La révélation de ses placements dans des paradis fiscaux a ulcéré le pays. Le chef du gouvernement et sa riche épouse auraient caché qu'ils détenaient plusieurs millions d'euros dans des comptes à l'étranger. Dans ce pays qui ne plaisante pas avec la morale en politique, l'homme a commis l'erreur de tout nier lors d'une interview réalisée le weekend dernier.

Des milliers d'Islandais dans la rue

"J'ai toujours déclaré mon patrimoine et celui de ma famille. Je n'ai aucun actif caché nulle part", avait-il déclaré. Mis en difficulté quelques minutes plus tard par le journaliste, Sigmundur David Gunnlaugsson s'est levé, refusant de répondre davantage. Pour l'opinion, l'image est désastreuse. Lundi 4 avril, des milliers d'Islandais ont battu le pavé pour réclamer sa démission. Dans un pays qui compte 323 000 habitants, la mobilisation est hors norme.
Vous êtes à nouveau en ligne