"Panama papers" : David Cameron accusé

FRANCE 2

Le père du Premier ministre britannique fait partie de la liste des "Panama papers".

Les révélations de l'affaire dite des "Panama papers" secouent le monde politique. En Grande-Bretagne, la presse est féroce depuis lundi. Dans son viseur : David Cameron. "Tous les médias, les chaînes de télévision, les journaux, font leur une sur cette polémique et avec la même question : David Cameron pouvait-il ignorer que son propre père, un ancien banquier d'affaires, avait dissimulé en grande partie des bénéfices de ses sociétés dans des paradis fiscaux et ainsi échappait à l'impôt au Royaume-Uni", rapporte Alban Mikoczy en direct de Londres (Royaume-Uni).

"Pas d'enrichissement personnel"

"C'est une question d'autant plus importante que David Cameron a fait une grande partie de sa carrière sur la dénonciation de ces paradis fiscaux et sur la dénonciation du fait que des Anglais ne payaient pas leurs impôts correctement", poursuit le journaliste de France 2 avant de conclure : "Ce soir, le Premier ministre a contre-attaqué. [...] Il a dit que cette affaire était une affaire privée, qu'elle ne le concernait ni lui ni sa femme et qu'il n'y avait pas d'enrichissement personnel." Sa situation n'en reste pas moins mardi soir particulièrement inconfortable.
Vous êtes à nouveau en ligne