Le travail au noir en constante expansion

France 2

En dix ans, les redressements pour travail dissimulé ont été multipliés par dix. L'Urssaf cible de mieux en mieux les sociétés qui fraudent.

Un nouveau record vient d'être franchi dans la lutte contre le travail dissimulé. En 2014, le montant des redressements par l'Urssaf a atteint 401 millions d'euros, soit une hausse de 25% par rapport à 2013. Dix fois plus qu'il y a dix ans.

Des vérifications plus nombreuses

Le secteur du gardiennage est le plus touché par les fraudes. 29% des entreprises de sécurité et de surveillance qui ont été contrôlées sont en infraction. Les patrons sont poursuivis pour du travail au noir, ou pour avoir minoré le nombre d'heures travaillées ou les salaires. Désormais, les vérifications sont plus nombreuses et mieux ciblées. Depuis peu, l'Urssaf croise ses fichiers avec l'inspection du travail et le fisc. Parfois, il y a des erreurs, heureusement dans ce cas l'organisme rembourse les entreprises qui ont trop payé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne