VIDEO. Gad Elmaleh s'en prend aux journalistes du "Monde" après un article sur sa fraude fiscale

FRANCE 5

En février, le journal mettait en avant l'humoriste après la révélation d'une liste de personnalités disposant de comptes en Suisse. Ce dernier se défend, expliquant que sa situation avait été régularisée.

Des "losers" qui veulent "faire parler d'eux". Invité de l'émission C à vous sur France 5, vendredi 15 mai, Gad Elmaleh a dit tout le mal qu'il pensait des journalistes du Monde. En février, le journal mettait en avant le nom de l'humoriste comme l'un des "visages de la fraude fiscale" en titre d'un de ses articles, après la fuite d'une liste de personnalités disposant de comptes en Suisse chez la banque HSBC.

"Ma mère n'a pas dormi pendant deux semaines" assure Gad Elmaleh, qui déplore que le caractère selon lui minime de sa fraude fiscale n'ait été indiqué "qu'en petit dans l'article" : son compte, ouvert entre 2006 et 2007, ne contenait que 80 000 euros et sa situation était régularisée au près du fisc. "Il y a un truc un peu malhonnête, un peu malsain, un peu pervers" dans cette méthode, estime le comédien.

"Pipo et Mario, qu'ils me laissent tranquille"

 

Elmaleh pense que l'article et deux de ses auteurs, Gérard Davet et Fabrice Lhomme, n'auraient pas fait l'objet d'une telle médiatisation si son nom n'avait pas été à ce point mis en avant. Pourtant, il était loin d'être la seule personnalité citée dans l'affaire Swissleaks. Quand aux duos d'enquêteurs du Monde, ils ont de nombreuses fois fait l'actualité, tant pour leurs révélations que pour leurs méthodes parfois contestées.

"J'aurais pu attaquer en diffamation, mais ça aurait été leur offrir une seconde séquence de médiatisation de l'événement" a assuré vendredi Elmaleh, qui juge que le Monde "verse dans la pipolade". "Pipo et Mario, qu'ils me laissent tranquille" a conclu l'humoriste.

Vous êtes à nouveau en ligne