SwissLeaks : que reproche-t-on aux célébrités citées ?

Gad Elmaleh, le 17 janvier 2015, à l\'occasion du 18e festival de L\'Alpe-d\'Huez (Isère). 
Gad Elmaleh, le 17 janvier 2015, à l'occasion du 18e festival de L'Alpe-d'Huez (Isère).  (JEFF PACHOUD / AFP)

Francetv info se penche sur trois cas particuliers qui apparaissent dans les listings révélés par Le Monde. 

SwissLeaks propose un voyage au cœur de l'évasion fiscale. Dans le cadre de cette opération, le journal Le Monde et des médias internationaux ont épluché des documents concernant plus de 100 000 comptes soupçonnés d'avoir été cachés chez HSBC Suisse durant la période 2005-2007, dont près de 3 000 auraient appartenu à des Français. Dimanche 8 février, les noms de personnalités de la politique, du spectacle et des affaires ont ainsi été exposés au public et sont désormais au cœur d'une polémique.

"Parmi cette liste de 3 000 noms, nous avons privilégié les comptes dont la fraude apparaissait la plus importante mais aussi ceux [des détenteurs] dont la fonction ou la notoriété pouvait appeler à un devoir d’exemplarité", justifient les enquêteurs du Monde. Francetv info revient sur celles et ceux qui ont été épinglés. 

Spectacles : qu'est-il reproché à Gad Elmaleh ? 

La top model Elle MacPherson, le chanteur David Bowie, l'acteur John Malkovich... De nombreux noms du monde du showbusiness apparaissent dans ces listings. Plus que les montants affichés, il semblerait que ces derniers aient été épinglés pour leur valeur exemplaire. Ce n'est en effet pas le montant affiché par l'ancien compte détenu par l'humoriste Gad Elmaleh qui justifie la publication de cette information, concède Le Monde, qui parle d'un "compte faiblement approvisionné", à hauteur d'"un peu plus de 80 000 euros entre 2006 et 2007." Toutefois, les réseaux sociaux n'ont pas manqué de souligner l'ironie de la publication de ce nom quand le comédien fait de la publicité pour un établissement bancaire à la télévision.

Enfin, en 2009, l'humoriste avait plaisanté, à l'occasion d'une interview à la télévision suisse, ironisant sur l'appel du ministre du Budget d'alors, Eric Woerth, à la régularisation des comptes de Français en Suisse. Il niait alors bénéficier d'un tel compte, montre le Huffington Post dans cette vidéo. 


Quand Gad Elmaleh niait avoir un compte en Suisse par LeHuffPost

Selon les informations du Monde, Gad Elmaleh aurait par ailleurs "régularisé sa situation auprès du fisc français".

Politique : qu'est-il reproché à Mohammed VI ?

Environ 60 000 dossiers concernent des personnalités politiques britanniques, russes, ukrainiennes, géorgiennes, kényanes, roumaines, indiennes, mexicaines, philippines, algériennes, etc. Dans ses révélations, Le Monde se penche plus particulièrement sur le cas de Mohammed VI. "La révélation d’un compte ouvert en Suisse au nom du roi [du Maroc] , c'est politiquement sensible", reconnaît le quotidien.

En effet, "il est en principe illégal, pour des Marocains résidant au Maroc, de détenir un compte bancaire à l’étranger", note le journal. Une règle qui s'applique également au souverain Mohammed VI. Or, Le Monde révèle que ce dernier aurait codétenu un compte bancaire "avec son secrétaire particulier, Mounir El-Majidi". A son maximum, il aurait affiché 7,9 millions d'euros. Là encore, un montant "modeste, au regard de la fortune personnelle du monarque estimée (...) à 1,8 milliard d'euros". Interrogés par Le Monde, les avocats du souverain assure qu'"en tout état de cause, toute ouverture de compte bancaire à l’étranger s’est faite dans le strict respect de la réglementation en vigueur au Maroc." 

D'où proviendrait cet argent ? Les enquêteurs du Monde avancent l'hypothèse suivante : il s'agirait des dividendes perçus à l'été 2006 par la Société nationale d'investissement (SNI), groupe privé appartenant à la famille royale. Une SNI lucrative dont ils mettent en doute la validité sur le plan de la Constitution marocaine. 

Sport : qu'est-il reproché à Christophe Dugarry ? 

Le Monde s'attarde également sur le cas de Christophe DugarryLe champion du monde de football en 1998 "a ouvert en 2005 un compte associé à une société offshore – Faroe Capital, ouverte par la filiale de HSBC dans les Iles Vierges britanniques – nanti de plus de 2 millions d’euros selon les données de la banque, écrit le quotidien." Sollicité par Le Monde, le consultant sportif n'a pas commenté ces révélations.

Début 2014, le nom de l'ancien joueur de l'OM avait déjà été évoqué par Mediapart aux côtés de celui de son ancien partenaire sur le terrain, Christian Karembeu, rappelle 20 minutes, lundi. 

Dans le monde du sport, les professionnels de la Formule 1 disposeraient des comptes les plus importants, révèlent ces SwissLeaks. A travers 38 comptes, l'ancien manager des écuries Benetton et Renault Flavio Briatore aurait "vu défiler 73 millions de dollars entre 2006 et 2007", poursuit le site. Quant à la star espagnole de la F1, Fernando Alonso, il aurait détenu plus de 37 millions d'euros sur des comptes suisses. 

Vous êtes à nouveau en ligne