SwissLeaks : l'enquête sur la HSBC close après un accord sur une amende de 38 millions d'euros

Le logo de la banque HSBC sur un bâtiment à Genève (Suisse), le 9 février 2015.
Le logo de la banque HSBC sur un bâtiment à Genève (Suisse), le 9 février 2015. (PIERRE ALBOUY / REUTERS)

Le procureur général du Canton de Genève a indiqué, jeudi, avoir mis fin à la procédure pour blanchiment d'argent, engagée contre la banque après les révélations de SwissLeaks.

Le procureur de Genève a annoncé, jeudi 4 juin, avoir clos l'enquête contre la banque HSBC, après un accord sur une amende de 40 millions de francs suisses (38 millions d'euros). Une procédure pénale pour blanchiment d'argent aggravé avait été engagée en février contre la banque suisse, après les révélations dans le cadre du scandale SwissLeaks. L'amende, fixée en fonction de bénéfices indus, est la plus importante jamais payée dans le Canton de Genève.

Des milliards de dollars cachés chez HSBC

HSBC Private Bank est au cœur d'un énorme scandale de fraude fiscale et de blanchiment d'argent. Selon les données révélées par un consortium de journaux français et étrangers, dont le Monde, des milliards de dollars appartenant à plus de 100 000 clients et 20 000 personnes morales ont transité sur les comptes de la banque en Suisse. Ces versements étaient dissimulés derrière des sociétés écran ou des structures offshore. Le montant des avoirs cachés par des Français chez HSBC s'élèverait à 5,7 milliards d'euros, pour près de 9 000 clients.

Vous êtes à nouveau en ligne