La justice enquête sur un compte bancaire que Raymond Barre aurait caché en Suisse

Raymond Barre lors d\'une interview. 
Raymond Barre lors d'une interview.  (MAXPPP)

Les enfants de l'ancien Premier ministre auraient hérité d'un compte, crédité de près de sept millions d'euros au moment de sa mort.  

Le parquet national financier (PNF) enquête sur un compte caché en Suisse, qui aurait appartenu à Raymond Barre, et dont auraient hérité ses enfants sans le déclarer, a appris France Inter mardi 2 juillet, confirmant ainsi une information du Canard enchaîné. Une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale avait été ouverte en avril 2016, deux ans après l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Tout est parti d'une dénonciation du côté du Crédit suisse en 2013. Le chef des services fiscaux de Bercy a alors déclenché l'article 40 du code de procédure pénale, qui impose aux agents publics de signaler au procureur de la République tout crime ou délit dont ils ont connaissance.

Le compte contenait l'équivalent de près de sept millions d'euros en 2007, au moment de la mort de Raymond Barre, ancien Premier ministre (1976-1981) et ex-maire de Lyon (1995-2001). Selon Le Canard enchaîné, les enfants de Raymond Barre ont depuis payé près d'un million d'euros pour régulariser leur situation fiscale.

Vous êtes à nouveau en ligne