Xavier Niel, patron de Free, rachète Monaco Telecom

Le patron d\'Iliad (Free), Xavier Niel, le 10 mars 2014 à Paris. 
Le patron d'Iliad (Free), Xavier Niel, le 10 mars 2014 à Paris.  (ERIC PIERMONT / AFP)

Le milliardaire français s'empare de 55% du capital de l'unique opérateur de la Principauté. 

La transaction s'élève à près de 322 millions d'euros. Xavier Niel, patron du groupe Iliad (Free), va racheter l'opérateur de télécoms monégasque Monaco Telecom à l'opérateur britannique Cable & Wireless Communications (CWC), annonce vendredi 25 avril le gouvernement de la Principauté.

Xavier Niel investit en son nom propre dans de nombreuses entreprises et start-up, notamment au travers du fonds d'investissement high-tech Kima Ventures, codirigé avec Jérémie Berrebi.

Cette fois-ci, le milliardaire français, via sa holding NJJ Capital, s'empare de 55% du capital de l'unique opérateur de Monaco, l'Etat monégasque en conservant 45%. CWC avait acquis 55% de Monaco Telecom en juin 2004 pour 162 millions d'euros. Le groupe, au chiffre d'affaires de 218 millions de dollars, revendique 35 000 clients pour son activité mobile, 34 000 clients pour les lignes fixes et 17 000 clients internet. 

Vous êtes à nouveau en ligne