Whirlpool : le tribunal de commerce étudie les trois offres de reprise

france 3

Le tribunal de commerce examine les dossiers des trois repreneurs de l'usine Whirlpool à Amiens (Somme). Il devrait se prononcer mardi 30 juillet.

Les salariés de Whirlpool seront bientôt fixés sur leur sort. Vendredi 26 juillet, ils ont manifesté leur colère dans les rues d'Amiens (Somme), un an après la reprise du site par un industriel picard, Nicolas Decayeux. "Il devait fabriquer des voitures électriques, des casiers réfrigérés, des produits qui n'ont jamais trouvé preneurs, et pour cause, ils n'ont jamais été finalisés, alors que dans le même temps, près de 10 millions d'euros ont été engloutis", rappelle le journaliste Pierre-Guillaume Creignou depuis Amiens.

Réponse mardi

Le tribunal de commerce étudie actuellement les trois offres de reprise proposées. "La meilleure propose de reprendre 44 salariés. Je vous rappelle qu'ils étaient 280 lorsque Whirlpool a fermé, il y a un peu plus d'un an", conclut Pierre-Guillaume Creignou. Le tribunal de commerce devrait rendre sa décision mardi 30 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne