Ex-Whirlpool : nouveau plan de licenciement à Amiens

france 3

Les anciens salariés de Whirlpool à Amiens (Somme) subissent deux plans de licenciement en deux ans. Le repreneur WN a été placé en liquidation judiciaire.

Il quitte son usine pour la dernière fois avec, dans la main, la lettre qui scelle son avenir. À 44 ans, Emmanuel Schroeven va être licencié. "J'ai un pincement au coeur. Cela faisait 21 ans que j'étais à Whirlpool et j'ai aussi passé une année avec WN. Cela fait 22 ans dans cette société", explique-t-il. Le repreneur WN avait suscité tant d'espoir après le départ de Whirlpool.

Le repreneur de Whirlpool va être placé en liquidation judiciaire

Mais, un an plus tard, pour les salariés qui sont restés, c'est la douche froide et un nouveau licenciement. La famille d'Emmanuel Schroeven regrette de ne pas avoir bénéficié du plan social de Whirlpool, avec des primes de départ et des reclassements à la clé. "C'est dur au bout de tant d'années de changer de travail. Il faut se reconvertir", précise Virginie Isor, la compagne d'Emmanuel Schroeven. Whirlpool avait décidé de délocaliser ses activités situées à Amiens (Somme) en Pologne. Sur le site d'Amiens, il ne restera que 44 salariés ex-Whirlpool, 138 seront licenciés dans les jours à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne