Conflit à Whirlpool : un accord signé

FRANCE 3

Le travail va reprendre dans l'usine Whirlpool d'Amiens, après l'accord trouvé par l'intersyndicale. L'entreprise cherche toujours un repreneur.

Après 12 jours de conflit et trois jours de négociations, l'intersyndicale a finalement signé vendredi 5 mai un accord avec la direction. Les trois organisations syndicales de l'usine sont tombées d'accord sur la durée du congé de reclassement et sur les indemnités supplémentaires qui pourraient aller jusqu'à 80 000 euros pour les salariés avec le plus d'ancienneté. De son côté la direction fait savoir, par communiqué : "La priorité absolue pour Whirlpool dans les prochains jours, permettre l'émergence d'une solution viable et de long terme pour l'usine et ses employés".

Pas d'illusions

Whirlpool à Amiens c'est 290 salariés, mais aussi 250 intérimaires et une centaine de sous-traitants. Aujourd'hui beaucoup ne se font pas d'illusions. Prochain objectif, la reprise du site. Une quinzaine de repreneurs potentiels ont montré des signes d'intérêt. Ils ont jusqu'au 2 juin pour déposer leurs offres. À Whirlpool Amiens, le travail reprendra mardi matin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne