VIDEO. Un employé mais plusieurs patrons : la solution du travail à temps partagé

CHRISTELLE MERAL ET BENJAMAIN LUCAS - FRANCE 2

Un salarié qui travaille pour plusieurs entreprises à la fois : c'est l'une des pratiques qui prend de l'essor en cette période de stagnation de l'emploi.

Chaque lundi, Axel Chauvierre travaille pour une entreprise. Deux autres jours par semaine, il œuvre pour une autre PME. Et le reste de la semaine, il pratique le télétravail depuis son domicile pour d'autres sociétés. Ce créateur et animateur de sites internet professionnels est salarié d'un groupement d'entreprises normandes dans le secteur d'Argentan (Orne). Lui et ses employeurs pratiquent le travail à temps partagé, une pratique en plein essor, au moment où le nombre de demandeurs d'emploi sans activité a bondi de 24 800 en mai (+0,7%) pour atteindre un niveau record de 3,388 millions en métropole.

Un exemple de flexisécurité 

La formule séduit à la fois employé et employeurs. Elle représente d'abord moins de risques pour les entreprises qui embauchent un même salarié à plusieurs. Ensuite, elle signifie plus de souplesse pour les employeurs, qui peuvent interrompre le contrat, quand ils le souhaitent, en fonction de leurs besoins. Enfin, elle représente une certaine sécurité pour le salarié, qui peut compter sur le groupement d'entreprises pour lui apporter des projets tout au long de l'année. Axel Chauvierre gagne 1 600 euros net par mois. Ce salaire lui est versé par le groupement d'entreprises qui l'emploie.

Vous êtes à nouveau en ligne