VIDEO. Piano Pleyel : notes de fin

Rideau chez Pleyel. Le fabricant français de piano s'en va sur la pointe des pieds. 

La manufacture de pianos Pleyel fermera ses portes. L'annonce n'est pas encore offcielle mais les salariés ont déjà pris connaissance de la nouvelle. La maison subit de plein fouet la crise qui prévaut dans les industries des médias d'arts. 

Le dernière entreprise française à fabriquer des pianos est sur le déclin depuis plusieurs années. L'atelier fabriquait 1 700 pianos en 2000. Il n'en produit plus qu'une vingtaine aujourd'hui. Ses pianos sont devenus trop chers sur un marché très concurrentiel. Pour fabriquer un  Pleyel, il faut 5 000 pièces, 1 500 heures de travail et 20 métiers différents.

Pleyel est considéré comme un fleuron de l'industrie musicale française. En 2008, il a reçu le label "Entreprise du patrimoine vivant (EPV)". C'est un savoir-fraire bicentenaire qui disparaîtra avec la manufacture. La maison a été fondée en 1807 et on lui doit, entres autres, le piano de Chopin. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne