VIDEO. Licenciée pour 3 euros de matériel volé : PSA suspend la sanction

France 2 - Romain Boutilly et Patrick Wursthorn

La direction générale de PSA a décidé de suspendre le licenciement, début septembre, d'une salariée de l'usine de Valenciennes (Nord), accusée d'avoir volé du matériel pour un montant de 3 euros.

ENTREPRISES - Face à la polémique, PSA fait marche arrière. La direction générale du groupe a décidé, mardi 11 septembre, de suspendre le licenciement d'une salariée de l'usine de Valenciennes (Nord), accusée d'avoir volé pour 3 euros de matériel par la direction, début septembre. "La direction générale de PSA n'était pas au courant de cette décision. Elle reprend le dossier et va le réexaminer très rapidement", a annoncé le porte-parole de la direction générale du groupe.

La CGT avait annoncé, lundi, le licenciement de la salariée qui aurait gardé dans son sac, avant les congés d'été, deux raclettes pour nettoyer le sol, d'une valeur de 3,07 euros. Le secrétaire du syndicat CGT Cédric Brun avait dénoncé un "licenciement abusif" qui s'ajoute aux "pressions" subies par l'ensemble des salariés depuis l'annonce de 8 000 suppressions d'emplois au sein du groupe. 

Vous êtes à nouveau en ligne