VIDEO. Les salariés de Molex obtiennent gain de cause devant les prud'hommes

MARIE MARTIN - France 3 Midi-Pyrénées

Le groupe américain a indiqué envisager de faire appel de la décision, qui pourrait lui coûter près de 15 millions d'euros.

Ils se battaient devant la justice depuis six ans. Les salariés de Molex ont obtenu, jeudi 27 mars, devant les prud'hommes de Toulouse, la reconnaissance que la fermeture de l'usine du géant américain et leur licenciement étaient dépourvus de justification économique.

Des indemnités estimées à 15 millions d'euros

Cent quatre-vingt-dix des 283 salariés de l'ancienne usine de connectique automobile de Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne) avaient engagé une action pour obtenir au total 22 millions d'euros de dommages et intérêts. Les prud'hommes leur accordent finalement des indemnités considérables, dont le montant n'a pas été dévoilé. Mais dans plusieurs cas, elles dépassent les 100 000 euros, a dit l'avocat des salariés, qui estime un total approchant les 15 millions d'euros.

Le groupe américain a indiqué envisager de faire appel de la décision.

Vous êtes à nouveau en ligne