VIDEO. L'Assemblée générale d'Air France ne vote pas la prime de l'ex-PDG

Olivier Sibille et Nora Fadlaoui - France 2

L'assemblée générale d'Air France-KLM a refusé, jeudi 31 mai, de valider la prime de 400 000 euros versée à l'ancien directeur général du groupe, Pierre-Henri Gourgeon.

Au total, 78,80% des actionnaires ont voté contre, 19,44% ont voté pour, 1,76% se sont abstenus. Le président d'Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta, a défendu, jeudi 31 mai, le principe de cette clause, en estimant qu'elle avait été "décidée de façon raisonnable, de bon droit, et qu'elle a protégé l'entreprise"

Pierre Moscovici, avait appelé Pierre-Henri Gourgeon à rembourser "de lui-même" cette somme, au nom de la "morale". Le ministre de l'Economie et des Finances avait réaffirmé qu'aux yeux du gouvernement, cette prime n'allait "pas dans le sens de la décence" et que l'Etat, actionnaire à 15,8% d'Air France-KLM, s'opposerait à sa validation. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne