VIDEO. Ils ont donné leurs congés à un collègue père d’un enfant malade

France 2

Grâce à la générosité de ses collègues, un salarié du Maine-et-Loire va pouvoir être aux côtés de son fils durant son hospitalisation.

De la solidarité à l’état pur. Emus par la situation d’un de leurs collègues, papa d’un enfant gravement malade, des salariés du Maine-et-Loire se sont mobilisés pour lui offrir leurs propres jours de congés. Et le résultat a dépassé toutes les espérances : grâce à leurs dons, Denis va pouvoir passer plus de trois mois avec son fils, qui doit être hospitalisé.

Tout reste confidentiel

Les deux tiers des salariés ont donné en moyenne une journée de repos chacun, soit quinze semaines de congés supplémentaires pour Denis. Un élan de générosité rendu possible grâce à une loi votée en 2014, qui autorise le don de jours de congés à un collègue ayant un enfant malade, handicapé ou victime d'un accident nécessitant une présence soutenue.

"On donne bien une journée pour les anciens, on peut donner quelques heures pour un enfant malade", estime Bernard Versiller, un collègue. "Ça fait chaud au cœur, témoigne Denis, je ne m’attendais pas à un tel élan de solidarité."

Ce sont les salariés eux-mêmes qui ont proposé à leur direction de donner leurs jours. Tout se fait sur la base du volontariat et reste confidentiel. "Je ne veux pas savoir qui a donné, ni combien", affirme Frédéric Gobert, le directeur de l’entreprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne