VIDEO. Cash Investigation. Le projet ultra-polluant de Total au Canada

FRANCE 2 / JEAN-BAPTISTE RENAUD

Total a pris de très fermes engagements pour le climat. Pourtant, l'entreprise française participe à un projet pharaonique d'extraction de sables bitumineux dans le nord du Canada, en vue de produire 200 000 barils par jour. Un extrait de "Cash Investigation".

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Survol au dessus du dernier giga-projet de Total au Canada. A Fort McMurray, en Alberta, dans le nord-ouest du pays, l’entreprise française et ses partenaires canadiens investissent quelque 12 milliards de dollars pour bâtir un des plus importants sites de production de pétrole issu des sables bitumineux.

Pas très COP21…

Un pétrole deux à cinq fois plus émetteur de CO2 que le pétrole classique. Un projet toujours en construction, qui devrait être opérationnel d'ici à 2017 et devrait produire 200 000 barils par jour. Aux antipodes des engagements en faveur du climat de Total – dont l'activité génère 44 millions de tonnes de CO2 chaque année. 

Extrait de "Climat : le grand bluff des multinationales", un film de Jean-Baptiste Renaud diffusé dans "Cash Investigation".

Vous êtes à nouveau en ligne