Urban Outfitters propose à ses employés américains de travailler bénévolement le week-end

Un client quitte un magasin Urban Outfitters de Denver (Etats-Unis), le 14 mai 2015.
Un client quitte un magasin Urban Outfitters de Denver (Etats-Unis), le 14 mai 2015. (RICK WILKING / REUTERS)

L'enseigne de prêt-à-porter américaine a envoyé un e-mail à ses salariés pour leur faire cette proposition.

Travailler plus pour ne pas gagner plus. Chez Urban Outfitters, on a une certaine conception du travail dominical. La maison-mère de l'enseigne américaine de prêt-à-porter, URBN, a envoyé un courriel à ses employés de Philadelphie (Etats-Unis) pour leur proposer de venir travailler le week-end... gratuitement. 

L'entreprise explique qu'elle cherche des volontaires pour "donner un coup de main", dans son centre d'expédition de Gap, en Pennsylvanie. "L'objectif est de permettre d'assurer les livraisons aux clients en temps et en heure, le mois d'octobre étant le plus chargé", précise Gawker (en anglais) qui révèle l'information mercredi 7 octobre.

"Un excellent moyen de découvrir comment fonctionnent nos activités logistiques"

Et URBN n'hésite pas à présenter cette démarche comme une opportunité : "En plus de répondre aux besoins de nos clients, c'est un excellent moyen de découvrir comment fonctionnent nos activités logistiques. Réunissez vos collègues et venez participer ensemble à une activité de team building !" Elle souligne qu'elle fournira le déjeuner.

L'entreprise assure que les employés ont répondu avec enthousiasme. "La réponse [des salariés] est une preuve de leur solidarité et de la volonté de toujours chercher le succès", déclare URBN dans un communiqué mis en ligne sur Gawker. Elle indique même que de nombreux employés, embauchés à l'heure, ont également proposé leurs services. L'offre a été "appréciée" mais URBN a dû refuser pour être "en conformité avec les lois régissant le travail".

Vous êtes à nouveau en ligne