UberPop : 1 500 conducteurs et 300 000 utilisateurs

FRANCE 3

Les taxis sont en grève jeudi 25 juin pour protester contre l'application UberPop. France 3 revient sur le groupe américain qui concurrencerait les chauffeurs de taxi de façon déloyale.

Malgré la polémique autour d'UberPop, le groupe américain continue de recruter des chauffeurs particuliers. Tous les jours, les candidats se comptent par dizaines au siège d'UberPop. Objectif : être inscrit sur ce site pour devenir chauffeur.

La justice n'a pas encore tranché

Le but est d'arrondir ses fins de mois, voire plus, car ces conducteurs gagnent de 18 à 25 euros de l'heure, une fois la commission prélevée par UberPop. Leur outil de travail, c'est leur téléphone. Avec cette application, ils peuvent localiser rapidement leurs clients. UberPop revendique 300 000 utilisateurs en France. Ils seraient 1 500 conducteurs à sillonner les routes, mais ne sont ni chauffeurs officiels ni taxis. Ce sont des particuliers qui utilisent leur propre véhicule. La justice n'a pas encore tranché sur la légalité de la pratique, mais en attendant, la police verbalise. Les sanctions peuvent aller jusqu'à 15 000 euros d'amende et un an de prison. Fin septembre, la justice rendra sa décision finale sur l'éventuelle interdiction de la plate-forme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne