VIDEO. Travail le dimanche : l'exemple de Marseille

ISABELLE STAES ET CHRISTOPHE LA ROCCA - FRANCE 2

L'ouverture dominicale des magasins fait polémique en France. Mais pas dans la cité phocéenne, où les partenaires sociaux ont signé un accord qui fait l'unanimité.

Jean-Marc Ayrault a annoncé qu'une loi serait présentée courant 2014 pour "clarifier" les règles du travail le dimanche, en particulier dans le commerce, sans toutefois le généraliser. A Marseille, un consensus a été trouvé sur ce dossier délicat.

Dans la cité phocéenne, les partenaires sociaux ont conclu un accord qui prévoit un salaire majoré de 15 à 30% du smic horaire ou un repos compensatoire. "Et on doit être volontaire. On ne nous force pas à travailler le dimanche", assure une vendeuse. Les commerçants marseillais sont autorisés à ouvrir le dimanche dans un périmètre touristique d'un kilomètre autour du Vieux-Port. Quelque 200 des 1 000 commerces du centre-ville ont déjà opté pour le travail le dimanche.

L'accord a été signé à la veille du lancement de Marseille-Provence, capitale européenne de la culture 2013. La chambre de commerce et d'industrie Marseille-Provence y a vu une "grande opportunité" de lutter contre le chômage, qui dépasse la moyenne nationale dans la cité phocéenne. Environ 200 emplois ont déjà été créés en une année.

Vous êtes à nouveau en ligne