VIDEO. Nantes traditionnellement opposée au travail du dimanche

FRANCE 2

Le projet de loi proposé par Emmanuel Macron élargit le travail du dimanche. Nombreux sont ceux qui pointent les menaces de cet assouplissement.

Le projet de loi d'Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, sur l'assouplissement du travail du dimanche, continue de faire débat. À Nantes (Loire-Atlantique), le septième jour de la semaine est traditionnellement chômé. Récemment, la mairie a décidé d'autoriser les commerces à ouvrir deux dimanches par an, pour les fêtes. "Être ouvert le dimanche est un avantage pendant les fêtes", explique Damien Desnous, responsable d'un magasin de jeux. Dans sa boutique, les ventes de Noël représentent 25% du chiffre d'affaires de l'année.

"Défendre le commerce de proximité"

La mairie a décidé d'encadrer l'ouverture des centres commerciaux. "Il y a des équilibres à garder, d'autres à construire. Défendre le commerce de proximité, le centre-ville, oui!" affirme Johanna Rolland, maire PS de Nantes. "C'est important de ne pas travailler le dimanche, on peut trouver d'autres moments pour faire ses courses", assure une femme. "Les salariés n'auront pas vraiment le choix", regrette une passante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne