Travail le dimanche : des caisses automatiques sans hôtesse

FRANCE 2

Le tribunal de grande instance d'Angers (Maine-et-Loire) a exigé de Géant Casino qu'il n'emploie pas d'animateurs extérieurs pour guider les clients autour des caisses automatiques le dimanche

Aucun caissier ni personnel. Dimanche 20 octobre, au Géant Casino d'Angers (Maine-et-Loire), les clients sont livrés à eux même et règlent leurs articles aux caisses automatiques. "Je pense que ça manque un peu d'organisation", indique un client. Depuis jeudi 17 octobre, la justice interdit à l'enseigne d'employer des hôtesses d'une société extérieure, seuls quelques agents de sécurité sont tolérés. L'inspection du travail s'est même déplacée pour vérifier qu'aucun salarié ne travaille un dimanche après-midi, car c'est interdit par la loi.

Des économies pour les enseignes

Pour gonfler leurs recettes, les supermarchés allongent leurs horaires d'ouverture et misent sur les bornes automatiques : 1 887 grandes surfaces en sont équipées. "Pour les enseignes, les caisses automatiques ce sont des économies et un service consommateur, parce qu'il a cette sensation d'aller plus vite parce qu'il est actif", estime Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution. À Gap (Hautes-Alpes), une centaine de personnes ont manifesté contre l'ouverture d'un autre hypermarché le dimanche après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne