Travail dominical : êtes-vous favorable à l'ouverture des magasins 12 dimanches par an ?

Un rapport remis au gouvernement préconise des assouplissements à la législation face à la fronde de certains secteurs.

L'ancien président de La Poste Jean-Paul Bailly a rendu, lundi 2 décembre, son rapport sur l'évolution du travail dominical. Commandé par le gouvernement, il doit permettre de répondre à la fronde des enseignes de bricolage lancée à la rentrée.

Le texte suggère une "remise à plat" des zones autorisées à ouvrir, mais rejette de nouvelles dérogations permanentes pour des secteurs comme le bricolage. Il propose même de revenir sur celle octroyée à l'ameublement. Il préconise cependant un assouplissement notable : la possibilité, sur dérogation accordée par le maire, d'ouvrir 12 dimanches par an, au lieu de 5 aujourd'hui.

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé une loi courant 2014 pour "clarifier" les règles en la matière. Elle prendra pour base de réflexion le rapport de Jean-Paul Bailly.

Travail dominical : êtes-vous favorable à l'ouverture des magasins 12 dimanches par an ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage