Emploi : une salariée licenciée pour avoir refusé de travailler le dimanche ?

FRANCE 2

Une employée d'un hypermarché Cora a été licenciée pour avoir refusé de prendre son poste un dimanche. La direction du magasin invoque une faute grave.

Peut-on forcer un salarié à travailler le dimanche ? C'est tout l'enjeu du licenciement d'une salariée des hypermarchés Cora. Employée par l'entreprise depuis 18 ans, Christèle Lorant a refusé de travailler le dimanche lorsque Cora a décidé d'ouvrir ses magasins le dimanche matin. Il y a un mois, elle a été licenciée pour faute grave et insubordination.  

Des secteurs où le travail le dimanche peut être exigé 

Les syndicats sont tout de suite montés au créneau et une procédure pourrait être entamée aux Prud'hommes. Selon eux, rien dans le contrat de travail n'oblige cette salariée à travailler le dimanche. Pour les nouveaux salariés cependant, les commerces alimentaires peuvent désormais exiger de travailler le dimanche. C'est le cas dans d'autres secteurs comme la sécurité, l'hôtellerie, la restauration ou les urgences. Cora n'a pas souhaité réagir à ce licenciement, mais la ministre du Travail a demandé à l'Inspection du travail de se rendre sur place pour un contrôle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne