Bretagne : deux caissières licenciées pour refus de travailler le dimanche ?

FRANCE 3

Christèle Lorant et sa collègue ont été licenciées, selon elle, pour avoir refusé de travailler le dimanche dans un supermarché de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

Licencier pour avoir refusé de travailler le dimanche dans un commerce, c'est a priori illégal. Mais deux salariées de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, affirment que c'est bien pour cela qu'elles ont perdu leur emploi il y a un mois. "Le 17 mars 2019, vous deviez faire votre 1er dimanche de l'année 2019 (...) Vous ne vous êtes pas présentée à votre poste", peut-on lire dans la lettre de licenciement de Christèle Lorant.

Un exemple pour les autres salariés ?

Mais cette hôtesse de caisse assure avoir été planifiée contre son gré, alors que rien ne l'y oblige dans son contrat de travail. L'inspection du travail a expliqué à la salariée licenciée que son employeur ne pouvait pas l'y obliger, mais devait lui faire signer un avenant à son contrat. Cet avenant n'a jamais signé. "C'est un exemple qu'il a voulu faire", assure l'avocat de Christèle Lorant. Un cas qui ferait ensuite figure d'exemple pour les autres salariés, selon lui. La direction du magasin n'a pas répondu aux sollicitations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne