Total va verser une prime exceptionnelle de 1 500 euros à ses salariés en France

Le siège de Total, à La Défense (Hauts-de-Seine), le 22 octobre 2018.
Le siège de Total, à La Défense (Hauts-de-Seine), le 22 octobre 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)

Cette annonce intervient "compte tenu des bons résultats de Total en 2018" et alors qu'Emmanuel Macron a annoncé, lundi, plusieurs mesures sociales pour tenter d'apaiser la colère des "gilets jaunes".

Le groupe Total fait un geste pour ses salariés. Son PDG, Patrick Pouyanné, a annoncé, mardi 11 décembre, une prime exceptionnelle de 1 500 euros à tous ses employés en France et va proposer une augmentation de 3,1% aux organisations syndicales.

Sur les 31 500 salariés du groupe, environ 20 000 personnes pourraient bénéficier de cette prime, soit un coût total pour l'entreprise d'environ 30 millions d'euros.

La défiscalisation a joué sur le montant

Cette annonce intervient "compte tenu des bons résultats de Total en 2018" et alors qu'Emmanuel Macron a annoncé, lundi, plusieurs mesures sociales pour tenter d'apaiser la colère des "gilets jaunes". "Le versement de la prime serait intervenu même en l'absence du contexte actuel, sous la forme d'un intéressement", a fait savoir un porte-parole du groupe, précisant que la possible défiscalisation a joué sur le montant. L'an dernier, les salariés du groupe avaient touché 500 euros de prime d'intéressement.

Orange, Publicis, Altice, Iliad, LVMH et Kering ont annoncé, mardi 11 décembre, qu'ils allaient eux aussi verser des primes de fin d'année à leurs salariés. Les opérateurs de télécoms Orange et Altice ainsi que le groupe publicitaire Publicis ont d'ores et déjà annoncé que le montant de la prime versée serait de 1 000 euros.

Vous êtes à nouveau en ligne