Textile : l'entreprise de chaussettes Kindy a trouvé un repreneur

France 3

Les salariés de Kindy, le célèbre fabricant de chaussettes "Made in France", sont soulagés. L'entreprise picarde va poursuivre ses activités. Vendredi 2 juin, le tribunal de commerce de Beauvais a accepté les offres de reprise.

Pour les salariés de Kindy, c'est la fin d'une longue période d'incertitude. Placée en redressement judiciaire au mois de février, la célèbre usine de chaussettes a finalement trouvé un repreneur pour relancer ses activités. Kindy c'est un nom et une publicité qui ont marqué les années 1980. L'entreprise, située à 25 kilomètres de Beauvais dans l'Oise, a été créée il y a plus de 150 ans, mais elle était au bord de la faillite. Le repreneur a promis de garder 60 des 117 salariés et d'y investir deux millions d'euros.

25 licenciements

Un nouveau départ pour Kindy, mais avec seulement la moitié des effectifs. Il y aura 25 licenciements, des reconversions et des départs en retraite. "Moi j'ai demandé à partir pour que les jeunes puissent avoir la possibilité de rester. Moi j'ai 42 ans de cotisations, je pense que c'est déjà pas mal", explique une des salariés. Kindy c'est aussi une petite activité de chaussures pour enfants située près de Nantes. Elle est reprise par Spartoo, un vendeur de chaussures sur Internet.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne