Tarn-et-Garonne : les Pécou, une haute idée de la dragée

FRANCE 2

A Montauban, cela fait cinq générations que la famille Pécou tient une confiserie. Aujourd'hui, elle est devenue une véritable entreprise industrielle. Le reportage de France 2.

À Montauban (Tarn-et-Garonne), le bourdonnement de la dragée se fait entendre depuis plus de 70 ans. Les Pécou : une dynastie de confiseurs reconnus dans le monde entier. C'est aujourd'hui Alain, de la cinquième génération, qui dirige l'entreprise familiale dans laquelle il a grandi. Les Pécou, c'est une recette inchangée depuis plus d'un siècle, avec son amande de Sicile choisie par Marcel avec précaution, lui qui a quitté l'école à 14 ans.

La fabrique en héritage

C'est en 1881 que la première confiserie fut créée, par Ernest-Adrien, l'arrière grand-père. Dans son sillage suivent fils et petit-fils, dont Marcel, qui a ensuite occupé tous les postes, jusqu'à la direction. Autour de lui aujourd'hui, son fils, son neveu et sa nièce ont accepté la fabrique en héritage. Au fil des générations, l'amande a laissé place au chocolat, à la guimauve. Et avec sept millions de chiffres d'affaires, une exportation vers les États-Unis, le Japon, la petite affaire familiale est devenue une entreprise industrielle.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne