Sarthe. Des salariés de Candia occupent leur usine pour protester contre sa fermeture

Les salariés bloquent les entrées de l\'usine de Lude (Sarthe), le 9 novembre 2012.
Les salariés bloquent les entrées de l'usine de Lude (Sarthe), le 9 novembre 2012. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Le premier producteur de lait de consommation en France a annoncé hier la fermerture de trois usines, dont celle du Lude (Sarthe).

ENTREPRISES – Une centaine de salariés de Candia bloquent vendredi 9 novembre leur usine de Lude (Sarthe) pour protester contre sa fermeture, rapporte Ouest-France. L'usine fait partie des trois sites que le premier producteur en France de lait de consommation va fermer dans le cadre de son projet de restructuration, annoncé jeudi. 

France 2

L'expression "lait de consommation" désigne le lait UHT, le lait stérilisé et le lait pasteurisé, directement bu par le consommateur, contrairement au lait utilisé par les industriels pour entrer dans la composition d'autres produits (yaourts, gateaux...)

Les sites de Saint-Yorre et Vienne vont aussi fermer

Les accès à l'usine de Lude sont donc bloqués et aucune citerne de lait ne circule. Toujours selon Ouest-France, les représentants du personnel exigent que la direction vienne annoncer de vive voix aux salariés la fermeture du site. Les deux autres usines concernées sont celles de Saint-Yorre (Allier) et Villefranche-sur-Saône (Rhône).

Ce projet "permettrait de renforcer durablement l'entreprise qui, dans un secteur du lait de consommation confronté depuis dix ans à un profond bouleversement, voit année après année sa compétitivité se dégrader face à la concurrence européenne", se justifie l'entreprise. Elle s'est engagée à proposer une offre de reclassement au sein des autres usines aux 313 salariés menacés.

France 2

Vous êtes à nouveau en ligne