PSA-Opel : la prime de Carlos Tavares fait polémique

France 3

Alors que le groupe automobile a connu une hausse record de son chiffre d'affaires, son patron va recevoir une prime d'un million d'euros.

Les actionnaires du groupe PSA-Opel ont approuvé, mardi 24 avril, le versement d'une prime exceptionnelle d'un million d'euros à Carlos Tavares, président du Directoire, après l'annonce d'une hausse historique du chiffre d'affaires du géant automobile, consécutive au rachat de l'Allemand Opel par PSA. Une rémunération qui choque les salariés, alors que 3 700 emplois pourraient être supprimés outre-Rhin d'ici 2020 et qu'un plan de redressement global a été mis en place.

Près de 7 millions d'euros de revenus en 2017

"Ce monsieur arrive, il vient foutre tout le monde à la porte et on lui file une super prime ? C'est chouette !", ironise un salarié d'une usine parisienne de PSA. Pour un autre, "ceux qui sont en haut se gavent, et ceux qui sont en dessous n'ont que des miettes, et encore, s'ils ont de la chance". En prenant en compte cette prime, Carlos Tavares aura touché au total 6,7 millions d'euros pour l'année 2017.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne