Grandes entreprises : les Anglo-saxons affichent les écarts de salaires les plus importants

FRANCE 2

L'écart de salaire entre patrons et salariés se creuse de plus en plus. La France fait figure de bon élève par rapport à ses voisins anglo-saxons.

En matière d'écart de salaire entre patrons et salariés, comment la France se positionne-t-elle par rapport à ses voisins ? Les pays anglo-saxons affichent des différences de rémunérations bien plus importantes. En plateau, Jean-Paul Chapel rappelle qu'aux États-Unis, les patrons des grandes entreprises cotées en bourse gagnent en moyenne 265 fois plus que le salaire américain moyen. Au Royaume-Uni, on parle de 200 fois plus et aux Pays-Bas 170 fois plus. D'après le classement réalisé par le groupe Bloomberg, "les patrons français des entreprises cotées se situent au milieu, 70 fois le salaire moyen". Le Japon, le Danemark, la Suède et la Norvège prennent la tête du classement avec des écarts plus réduits.

La Norvège en exemple

Les différences culturelles limiteraient ces disparités entre pays. Dans les pays scandinaves, aucune loi n'impose de limitation de salaire aux PDG, mais en Norvège par exemple, "chaque salarié peut connaitre le salaire de son patron d'un simple clic sur internet", conclut Jean-Paul Chapel

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne