BPI : un train de vie pointé du doigt par la Cour des comptes

France 2

Que se passe-t-il à la Banque publique d'investissement (BPI) ? D'un côté il y a le bilan de ses activités : la banque joue son rôle de financement des PME, mais de l'autre, surprise, il y a son fonctionnement. Voitures de fonction, salaires, notes de frais : à l'heure où le train de vie des élus est scruté, les entreprises publiques ne donnent pas forcément le bon exemple.

À son guichet, la BPI distribue beaucoup d'argent public à des milliers d'entreprises. Une banque très généreuse, même avec ses employés. Pour eux, elle dépense sans compter. L'année dernière, la BPI a donné plus de 24 milliards d'euros à des entreprises françaises qui ont du mal à se financer.

Augmentation de 40% des salaires des dirigeants du comité exécutif

Ce qui pose un problème pour la Cour des comptes, c'est la gestion de la banque. En trois ans, sept des huit dirigeants du comité exécutif ont été augmentés en moyenne de 40%. Ils gagnaient 196 460 euros par an en moyenne, et sont passés à 275 300 euros. Réponse de la banque : ces augmentations sont liées à des promotions. Ensuite, le recours dit "abusif" à des sociétés extérieures : 34 millions d'euros dépensés en 2015, alors que la BPI aurait les employés compétents. Réponse de la banque : les salariés ont déjà trop de travail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne