PSA compte racheter Opel

FRANCE 3

Le groupe français pourrait reprendre le constructeur allemand après plusieurs tentatives précédentes de rapprochement.

En 2012, déjà, PSA avait réfléchi à une opération impliquant General Motors, maison-mère d'Opel. Il semblerait que le constructeur français soit sur le point de racheter l'allemand Opel, dans un contexte très concurrentiel impliquant des "super groupes" automobiles de plus en plus puissants à l'échelle internationale. "La question de la taille est essentielle dans cette industrie, on a aujourd'hui trois alliances de constructeurs qui font près de 10 millions de véhicules par an", nous dit Florian Delègue, consultant.

L'emploi en danger ?

Une façon pour ces marques d'amortir les frais de recherche et de développement. Un rachat d'Opel permettrait en outre à PSA de grossir, pour atteindre un volume de plus de 4 millions de véhicules produits chaque année. Il pourrait cependant y avoir des conséquences pour l'emploi. Il est en effet peu probable que dans le cadre d'un rachat, l'ensemble des sites de production des deux constructeurs reste en activité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne