Pas d'e-mails professionnels après le travail chez Volkswagen

Pour certains salariés de Volkswagen, la fin de la journée de travail signifie la fin des e-mails professionnels envoyés sur leur BlackBerry. 
Pour certains salariés de Volkswagen, la fin de la journée de travail signifie la fin des e-mails professionnels envoyés sur leur BlackBerry.  (GHNASSIA ANTHONY / SIPA)

Les courriels professionnels d'un millier de salariés allemands du constructeur automobile sont désactivés entre 18 h 15 et 7 h du matin. Mais les cadres supérieurs ne sont pas concernés par cette mesure.

Fini les mails professionnels en dehors des horaires de travail. C'est ce qu'ont obtenu, vendredi 23 décembre, un millier de salariés allemands de l'entreprise Volkswagen possédant un BlackBerry professionnel et dépendant d'une convention collective. Les personnes concernées sont principalement des employés. De fait, l'accord ne concerne pas les cadres supérieurs.

Cette trêve de courriels quotidienne, decidée conjointement avec le puissant syndicat IG Metall, "est déjà en vigueur", a fait savoir un porte-parole du numéro un européen de l'automobile. Lequel s'est félicité d'un "accord équilibré" qui permet au personnel de respirer le soir en rentrant à la maison.

Une trêve quotidienne de treize heures

Concrètement, le renvoi des e-mails professionnels vers les smartphones des salariés est désactivé dès 18 h 15, soit une demi-heure après le départ du bureau des derniers collaborateurs. La trêve dure jusqu'au lendemain matin à 7 h, soit trente minutes avant l'arrivée des premiers employés au bureau.

Volskwagen n'est pas la seule entreprise à avoir pris ce type de disposition. En novembre, le groupe allemand Henkel, qui fabrique du savon, le dentifrice Vademecum et la lessive Le Chat, a pour sa part décrété une trêve d'e-mails entre Noël et Jour de l'An.

Vous êtes à nouveau en ligne